Parutions en 2022, 2023 et 2024

Nos deux nouveaux romans et ceux qui paraîtront en 2022, 2023 et 2024

 

Juste après la publication de Nyx et Thanatos en Juillet 2020 et Le festin de Tisiphone en Mai 2021. Plusieurs romans paraîtront entre Avril 2022 et le début 2024.

Vous trouverez ci-dessous les couvertures et les présentations sommaires.

Un cri dans l’abîme.

 

Quelques minutes avant que Konvent arrive sur la scène du Copenhell, une partie du sol s’effondre derrière la foule des amateurs de Metal. Le Deathdoom puissant des jeunes danoises attire désormais des milliers de fans qui exultent et crient en écoutant la voix caverneuse de Rikke, la rythmique hypnotique de Julie et de Heidi et les riffs de guitare de Sara.

Propulsées par une force invisible, les musiciennes et la chanteuse s‘approchent de cette cavité géante.

Une hallucinante odyssée souterraine commence alors. Les batailles seront rudes. Incertaines. Les quatre jeunes femmes devront lutter contre des tsunamis sonores. La puissance tellurique de leur musique sera la seule arme permettant de vaincre les monstres tapis au cœur des ténèbres.

Duel de Titans, cette guerre s’achèvera par Un cri dans l’abîme.

Growling into the Abyss (parution aux États-Unis en Avril 2022)

 

A few minutes before Konvent steps onto the Copenhell stage, a section of the ground caves in behind the crowd of Metal enthusiasts. The young Danish women’s powerful Deathdoom attracts thousands of fans who rejoice and shout as they listen to Rikke’s cavernous voice, Julie’s and Heidi’s hypnotic beat, and Sara’s guitar riffs.

Pushed by an invisible force, the musicians and the singer approach the giant cavity.

A mind-blowing, underground odyssey starts then. The battles will be tough. The four young women will have to fight against sound tsunamis. The telluric power of their music will be their only weapon for defeating monsters lurking in the heart of the shadows.

A Duel of Titans, this war will end with Growling into the Abyss.

Soliloquium in Splendor

 

Huit. Huit damnés. Prisonniers d’un vide quantique qui est matrice de Tout, ils revivaient sans cesse les atroces conditions de leur trépas. Au milieu d’un dédale plus vaste qu’une planète géante, les rescapés d’un Enfer qui ne voulait plus d’eux côtoyaient désormais d’hallucinantes créatures dissimulées derrière des brumes de lumières pastel.

Ces êtres faramineux seront-ils susceptibles d’aider les captifs à s’extraire de ce piège et pourront-ils répondre aux questions qui les obsèdent ?

Pour quelles raisons sont-ils encore vivants après avoir été torturés et tués ?

Quelle civilisation sophistiquée élabora ce labyrinthe géant ?

Découvriront-ils des armadas d’univers au-delà de cette titanesque architecture qui soliloque en pleine lumière : Soliloquium in Splendor ? 

Univers en archipel (la suite de Nyx et Thanatos)

 

Les ambassadeurs de Népenthium scrutaient l’arrivée d’une extraordinaire créature.

Soudain, l’Hexastylis se positionna au-dessus de leur campement de fortune. Sphère hérissonnée de milliards d’épines violines, l’Hexastylis avait la taille d’un petit satellite de Jupiter ou de Saturne. Une seule civilisation avait eu un contact fugace avec l’un de ces êtres qui vivaient déjà bien avant la naissance de notre univers et qui parcouraient sans cesse les milliards de mondes d’un multivers protéiforme et sans fin.

Après un long silence, l’oursin géant s’exprima enfin en utilisant une voix féminine. Les représentants des plus brillantes civilisations de la Confédération des trois Amas comprirent alors qu’ils venaient d’éparpiller toutes leurs certitudes.

L’Hexastylis engloutit alors celles et ceux qui quémandèrent son aide afin de vaincre les terrifiants Sulphylïshs. Ce fut le prélude à une hallucinante odyssée au milieu d’univers baroques et fous. Des univers sans étoiles où l’espace devient hyperbolique. Où l’un et le multiple s’étreignent au sein d’un obscur et lumineux silence.

Une féérique épopée au sein d’Univers en archipel. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s