La Voix du Nord : Oksana : érotisme et littérature

Gil Prou et Oksana au Salon du Livre de Paris 2013

Gil Prou et Oksana au Salon du Livre de Paris 2013

Voila une interview d‘Oksana qui vient d’être publiée dans « La Voix du Nord » à l’occasion de la sortie de notre nouveau roman : « Tomyris et le labyrinthe de cristal« .

Oksana continue de mener une double vie, les vies qu’elle a choisies…

« Tomyris et le labyrinthe de cristal », c’est le troisième roman et cinquième ouvrage coécrit par Oksana et Gil Prou, ancien dirigeant de la FNAC, depuis 2007. Ce récit mêlant faits historiques et thématiques propres à l’Heroic fantasy est depuis peu disponible en librairie. Mais déjà, Oksana, qui s’est installée dans le Caudrésis depuis quelques années, réfléchit à d’autres projets littéraires. Dont un qui pourrait porter sur les coulisses du X dont la jeune femme est une actrice star. Ainsi, ses week-ends, elle les passe, en partie, soit à rencontrer des fans lors de salons dédiés à l’érotisme, soit à discuter avec ses lecteurs lors de salons de littérature. Pas banal. Mais la banalité, on l’aura deviné, ce n’est pas son truc à Oksana.

Oksana qui a choisi de faire du X parce qu’elle n’est pas du genre à faire comme tout le monde. Qui a décidé de se mettre à l’écriture par passion. Et qui n’a évidemment que faire des « qu’en dira-t-on » au sujet de l’un et de l’autre. Oui, on peut être une star du X et écrire des livres, assure-t-elle.

« C’est un défi que je suis fière d’avoir relevé car c’est difficile dans notre société de se défaire d’une étiquette ». Mais Oksana de préciser aussitôt qu’elle ne renie en rien sa carrière X, et que du reste, il n’est pas question qu’elle y mette un terme.

Se démarquer :

« Beaucoup de mes fans se sont posé la question. Ils ont cru que, parce que j’écrivais, j’allais arrêter, voire que j’allais rejeter ce que je fais mais ce n’est pas le cas ».

Le X aussi était un défi pour elle, une envie de provoquer. « On est dans un monde ennuyeux. Il faut sortir du rang, se démarquer». Et la jeune femme de donner un exemple : « Sur une plage de nudistes, je n’aurais pas envie d’être nue, je préférerais être habillée ». Pour provoquer, se démarquer.

Ainsi avance dans la vie Oksana. Libre. La liberté d’agir, de faire, de dire…

La notion est omniprésente dans son discours. Et dans son dernier roman : Tomyris, reine des Massagètes, va tenir tête à un tyran et combattre la plus puissante armée du monde…

Féministe l’actrice X ? « Non, je ne suis pas une féministe. Car l’homme et la femme ne doivent pas être en concurrence, opposés. Il n’y en a pas un plus fort que l’autre. L’homme et la femme sont complémentaires. On en revient ici à l’aspect sensuel aussi… »

Sensualité et sexualité. Sujets tabous dans notre société. Ce que déplore Oksana. « Tout le monde aime le sexe », assure-t-elle encore. « Moi, simplement, je le fais devant une caméra. Et s’il existe le X, c’est parce qu’il y a une demande. Même si personne ne regarde… évidemment !»

Oksana sourit. Va plus loin même : « Je pense que le sexe devrait être intégré dans notre éducation. De manière à en parler autrement qu’avec le X justement. Et que le sujet soit moins tabou ».

Liberté de penser et de dire. Toujours.

D’où peut-être cette envie d’écrire sur l’univers du X. Comment ? Roman ? Récit ? Cela n’est pas encore arrêté. Une chose de sûre : « Mon envie n’est pas d’embellir, mais de dire les choses telles qu’elles sont. Mais il faut savoir qu’il y a des gens passionnés dans ce milieu ».

Un milieu qu’elle souhaiterait quitter pour celui traditionnel du cinéma ? « J’ai déjà fait quelques essais. C’est intéressant. Dans le X, on est des performers. Un acteur traditionnel fait passer des émotions qu’il n’y a pas dans le X. Il est plus facile, à mon sens, de montrer son corps que d’extérioriser ses sentiments ».

Oksana prête à se lancer un nouveau défi ? Elle ne sait pas. Mais a apprécié jouer le rôle d’une femme de caïd dans le court-métrage « L’itinéraire d’un caïd », film qui sera présenté au Short Movies Underground Festival de Saint-Saulve, festival qui a lieu du 31 mai au 2 juin.

« Ce qui m’intéresse dans la vie, c’est de ne jamais faire la même chose, De briser la routine »

David Laurence

Tomyris et le labyrinthe de cristal, chez Midgard, 15,50 €

Oksana au Salon Eros 2013

Oksana au Salon Eros 2013

Oksana dans un film érotique : "Corsica hot sex"

Oksana dans un film érotique : « Corsica hot sex »

Oksana dans un film traditionnel : "Itinéraire d'un caïd"

Oksana dans un film traditionnel : « Itinéraire d’un caïd »

Lien vers l’article : http://www.lavoixdunord.fr/region/caudresis-oksana-continue-de-mener-une-double-vie-les-ia14b0n1267141

Publicités

Un commentaire sur “La Voix du Nord : Oksana : érotisme et littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s