Katharsis : la deuxième revendication des écoterroristes

Comme nous l’avons déjà précisé dans le précédent article de notre série « Les secrets de Katharsis », les écoterroristes qui menacent l’humanité d’une sanction apocalyptique s’ils ne sont pas entendus précisent :

« Nos revendications sont au nombre de trois. 

Les deux premières concernent le respect de la planète. La dernière concerne le respect de la personne humaine »

Ils complètent leur première requête (la diminution de 50% des émissions de gaz à effet de serre) par une seconde exigence incontournable et de bon sens : l’arrêt immédiat et définitif de la déforestation des zones tropicales.

Leurs propos sont clairs : « Les forêts constituant simultanément le poumon de la planète, un important réservoir d’eau douce, des puits de carbone  très efficaces et le vivier de presque tous les médicaments du futur. Abattre un arbre tropical est donc un crime »

« Abattre un arbre est donc un crime »… Cette phrase fera probablement bondir certains lecteurs de notre thriller qui estimeront qu’employer le terme « crime » lorsque l’on détruit un arbre ou une forêt est excessif, voire indécent.

Ils auront tort !

Les spécialistes de l’environnement sont formels : les forêts tropicales sont le garant de la biodiversité. Il faut se remémorer qu’un seul hectare de forêt tropicale contient plus d’espèces différentes que toutes les autres forêts couvrant notre planète !

Par ailleurs, leur rôle en tant que « puits de carbone » est essentiel. Il suffit par ailleurs d’observer ce que deviennent les forêts tropicales après déforestation (en Amazonie, en Afrique, à Madagascar ou en Indonésie par exemple) pour comprendre le sens exact du mot « crime ».

Qu’observe-t-on alors : des champs craquelés se désertifiant…

Enfin, les ressources botaniques issues des forêts tropicales sont immenses en termes de médicaments potentiels pour l’avenir.

Et savoir qu’un bûcheron est peut-être, actuellement, en train de détruire les derniers représentants d’une plante qui pourrait définitivement vaincre le sida ou le paludisme, nous convie à porter un réel crédit aux requêtes des écoterroristes de « Katharsis » qui vont terroriser l’humanité pendant 18 jours…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s