Oaristys entre une abeille et une orchidée…

Les relations sexuelles entre espèces vivantes aussi différentes que les animaux et les plantes peuvent paraître fantasmagoriques, inconvenantes et purement farfelues.

Il n’en est rien.

Une superbe orchidée méditerranéenne du genre Ophrys séduit les abeilles et se reproduit grâce à la libido exubérante de ces insectes leurrés par une partenaire aux charmes langoureux. Son astucieux labelle imitant à la perfection une abeille femelle, la ressemblance est réellement stupéfiante car le mimétisme concerne la forme, la couleur, mais aussi la pilosité, la texture ; et même l’odeur… Peaufinant son piège érotique, l’Ophrys émet des substances volatiles singeant à la perfection les phéromones émises par les abeilles femelles, soit un cocktail étonnant de plus de 100 composants différents.

A un tel niveau de détail et de perfection le mimétisme confère à l’Art.

Le plus étrange, le plus dérangeant prétendront même les plus prudes, réside dans le fait que l’accouplement est réel ; au moins pour l’abeille.

Plus étonnant encore, celle-ci semble beaucoup plus excitée par ce type d’accouplement. Elle reste en effet une vingtaine de minutes en communion charnelle avec l’orchidée, ce qui constitue une reproduction anormalement longue par rapport au butinage habituel effectué par des insectes ou des petits oiseaux se nourrissant du nectar des fleurs. On observera que cette surprenante union est essentiellement profitable à la plante. Lorsque l’abeille se retire, elle emporte sur son ventre de grandes quantités de pollinies.

Quelques minutes plus tard, l’inénarrable séducteur cherchera à se reproduire avec une autre Ophrys dont les stigmates recevront les pollinies de la première orchidée. Et la fécondation s’avèrera parfaitement efficace ; pour la plante en tout cas.

Un écrivain à l’imagination féconde pourra toujours s’efforcer d’imaginer l’étrange monstre naissant de l’union improbable d’une abeille obstinée et d’une astucieuse orchidée.

Nous y songeons pour l’un de nos futurs romans…

Publicités

2 commentaires sur “Oaristys entre une abeille et une orchidée…

  1. Je suis conquise par ce génie qui se reflète dans chacun de vos articles. J’adore ces étranges découvertes qui ouvrent mon coeur sur l’Infini. Vous êtes sublimes dans vos écrits et vous m’émerveillez. J’attends ces romans écrits avec génie et art.
    Eléonor

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s