Black hole

Deux étoiles colossales qui se métamorphoseront -dans quelques millions d'années- en "trous noirs"...

« En cherchant l’œil de Dieu, je n’ai vu qu’un orbite

Vaste, noir et sans fond, d’où la nuit qui l’habite

Rayonne sur le monde, et s’épaissit toujours.

Un arc-en-ciel étrange entoure ce puits sombre,

Seuil de l’ancien chaos dont le néant est l’ombre,

Spirale engloutissant les Mondes et les Jours ! »

Gérard de Nerval – Les Chimères

 

Spirale engloutissant les Mondes et les Jours…

Lorsque les humains ne savent plus décrire l’indescriptible, seuls les poètes y parviennent. Parfois…

Les trous noirs constituent probablement les objets les plus extraordinaires de tout l’Univers. Ils sont simples, beaux ; fascinants.

Ils sont terrifiants aussi.

Pour résumer en une phrase, un trou noir est une région de l’espace-temps à l’intérieur de laquelle la gravitation est si forte qu’elle empêche toute matière et tout rayonnement de s’échapper. En fait, ces gouffres gravitationnels sont si denses que même la lumière ne peut plus s’en échapper…

Nés de l’explosion cataclysmique d’une étoile géante (ce que l’on appelle une supernova), ils sont les résidus du cœur même du colosse défunt. Les forces atomiques ne pouvant plus endiguer les forces gravitationnelles, les atomes de l’étoile s’effondrent en son centre et forment une singularité quantique de masse presque infinie et de volume presque nul.

Au cœur d’un trou noir, la totalité de notre planète tiendrait dans un téléphone portable…

Les trous noirs sont de tailles variées -certains cannibalisent le centre des galaxies alors que d’autres sont microscopiques- et les conséquences de leur formidable pouvoir d’attraction varient considérablement. Nous n’en ferons donc pas ici un descriptif complet, le livre que nous citons en référence à la fin de cet article comblera aisément votre curiosité.

Mais il faut quand même citer ici une singularité particulièrement extraordinaire, singularité que nous exploitons par ailleurs dans notre premier roman : « Cathédrales de brume ».

Un trou noir ayant une densité colossale, celle-ci finit par distendre les mailles de l’espace-temps. En clair, cela signifie que la matière et l’énergie emprisonnées au cœur de l’ogre cosmique finissent par… quitter notre Univers !

A cet instant de nos réflexions, nous entrons naturellement dans le domaine des hypothèses et supputations. Certains théoriciens pensent que cette matière resurgit ailleurs en formant un « trou blanc ». D’autres pensent qu’elle quitte réellement notre Univers afin de se fondre en un ailleurs à jamais indécelable pour nous.

Hormis par la pensée.

Quel que soit notre sentiment profond, les trous noirs et leurs ahurissantes particularités nous situent exactement là où nous souhaitons déambuler : à la lisière du visible et de l’invisible. Au centre de cette fragile frontière qui unit le dicible et l’indicible. Un monde qui réunit enfin le scientifique et le poète, l’ingénieur et le chaman, le Yin et le Yang.

L’ombre et la lumière.

Notre reflet en fait.

Nous sommes tous sœurs et frères des trous noirs géants qui dévorent le cœur de toutes les galaxies. Et ce constat nous pétrifie et nous excite à la fois.

Afin d’en savoir plus, nous recommandons la lecture de : Le destin de l’univers : trous noirs et énergie sombre de notre ami Jean-Pierre Luminet (Fayard) http://livre.fnac.com/a1861029/Jean-Pierre-Luminet-Le-destin-de-l-univers?Mn=-1&Ra=-1&To=0&from=1&Nu=1&Fr=0

Avec sa rigueur scientifique et sa verve poétique, Jean-Pierre décrit très clairement des phénomènes complexes et affolants. Un talent rare.

Il dédie enfin son livre à celles et ceux pour qui chaque réponse est une nouvelle question.

Dans nos romans, comme dans nos vies, nous nous situons exactement dans la même logique…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s